Catégories
Politique

Parcours politique 1- UJCML, PSU

Toujours de gauche j’apparais instable

J’ai beaucoup changé de parti politique, mais ce sont les partis qui ont changé, pas moi.

Si bien que quand on me demande d’où je viens la liste est longue et doit être expliquée.

Les gens sont déstabilisés. Ils ont l’habitude d’avoir en face d’eux des gens qui dans leur jeunesse, le plus souvent par héritage de leurs parent, sont entrés dans un parti et n’ont plus bougés.

Ceci est particulièrement vrai pour le Parti socialiste (créé en 1973) et le Parti communiste (créé en 1920, dont l’anniversaire est fêté cette année).

Qu’y puis-je si les partis changent ?

Mes parents étaient gaullistes à partir de de Gaulle, qu’étaient-il avant ? je ne sais pas. Dans tous les cas ils n’étaient pas racistes, c’est, de nos jours, une grande qualité.

Dans mon enfance je ne prêtais pas du tout attention à la politique. Bien que je lisais beaucoup d’auteurs qui l’étaient (Sartre, Gide, Camus).

À la limite je ne me suis même pas aperçu des « événements en Algérie » telle que cette guerre était nommée !

Ma politisation fut presque instantanée. Durant un voyage que je faisais sur la côte Adriatique de la Yougoslavie, l’accompagnateur (qui devint mon mari) me parla de la guerre d’Algérie. Il revenait d’un séjour d’un an dans ce pays, et surtout, avait fait du soutien au FLN et 3 mois de tôle en France. Il m’expliqua le sens de cette résistance. Et le mot « liberté » fut la clef qui m’ouvrit à la compréhension de ce qu’était la politique et ses combats. Et ce fut pour toujours. J’étais loin de me projeter dans l’avenir et de penser que ce serait pour toujours !

PCF

Mon mari et moi adhérions milieu des années 60 au PCF. Très vite nous fûmes mis en procès pour notre position sur la Chine : que sa révolution avait été faite par les paysans. Pour le PCF c’était un crime d’avoir une telle théorie, par sa position léniniste il affirmait que c’était faux car ce n’était que les prolétaires qui faisaient la Révolution. Problème majeur : l’histoire de la révolution de la Chine, qui commença années 30 (la Longue marche) et sortie vainqueur en octobre 1949 a été faite par les paysans ; une première révolte à Canton années 1930 avaient été réprimée dans le sang ; on ne trouvait des usines que dans quelques grandes villes (Shanghai, Canton) les millions de Chinois étaient majoritairement des paysans.

Après plusieurs mois de procès, nous fûmes exclus. Et je ne digérais jamais que la lettre indiquait à mon sujet « et sa femme« . J’en reparlerai…

 

Chine révolutionnaire

En 1965 je m’intéressais à la guerre du Vietnam qui en était à son début. Et à la Chine.

Concernant la Chine j’avais lu Pearl Buck durant mon adolescence et donc je connaissais bien la Chine, celle du 19ème et début du 20ème plus particulièrement.

Un parti fut créé par des étudiants de l’école normale : l’UJCML. N’ayant pas fait d’études (pire que ça encore) j’étais très complexée face à ceux qui m’apparurent comme des « savants ». Si bien que je ne prenais pas conscience que j’en savais plus qu’eux sur la Chine !

Les médias, les adversaires (même de gauche) dénommèrent ce parti « maoïste » les adhérents des « Mao ». Nous, nous nous dénommions « ML » raccourci de « communistes Marxistes Léninistes ».

Pour ma part je ne me sentis jamais « adoratrice » de quelque dirigeant que ce soit, jamais soumise, jamais sous la coupe de qui que ce soit.

Depuis j’ai évolué, j’ai fait sauter le L car je reste marxiste, mais plus rien de léniniste, que je connaissais mal à l’époque.

PSU

Là encore que de malentendus ! les gens retiennent celui qui reste célèbre dans les têtes car il fut ministre de Mitterrand : Michel Roccard. Ils oublient qu’il était dans le groupe qui créa le Parti socialiste en 1973. Le PSU était antilibéral, écologiste. Il fut un des soutiens de LIP.

J’ai gardé jusqu’aujourd’hui la culture militante et d’idées du PSU. Peut-être que le fait d’être peu nombreux me convenait. L’avantage est qu’il y avait peu d’écart entre les dirigeants et les militants. Nous étions égaux. J’en garde le souvenir concernant Bernard Ravenel que je voyais chez lui. Nous étions assez déprimés par les départs nombreux de militants et dirigeants du PCF pour sa rigidité et son stalinisme qu’il garda encore longtemps…

programme du PSU 1978
programme du PSU 1978

 

 

 

Laisser un commentaire